Le retour du fait sur mesure

Les bonnes choses se font attendre.  Voilà un proverbe que j’aime me mémoriser assez souvent… car je me fais attendre assez souvent. Lorsque je suis née, c’était pareil, et selon la « légende familiale », le médecin aurait dit à ma mère « ca doit être une fille, elle prend le temps de se faire belle! » Il aurait donc fallu un petit peu avant que je poste ce shooting, et pourtant je l’aime énormément: J’ai fait ces photos début Mars, et ce jour là il faisait froid, très froid même…et pourtant je garde un super souvenir de cette séance photo au Trocadéro. Lorsque je shoote avec Jude, je sais à chaque fois que les photos qui ressortent vont avoir une sensibilité et beauté toute particulière, je sais que je vais me « reconnaitre » sur les photos, me voir « moi » et pas la-blogueuse-mode-qui-pose. Vous voyez ce que je veux dire? Avec Jude, on en a parlé longtemps avant ce shooting, on etait lui et moi dans une phase ou on comprenait qu’on avait désormais envie de faire uniquement ce qui nous correspond, uniquement du vrai, uniquement ce qui nous plait.

Et ce qui me plait, encore et toujours, c’est le retro, le vintage, et le fait-sur-mesure, qui selon moi, fera son grand retour après des décennies de mode-pour-les-masses: Me voilà donc à nouveau dans une robe crée par Nejide, l’atelier parisien qui propose des robes fait sur mesure, et ceci en un seul clic. Souvenez-vous, j’avais posté un double shooting avec deux de ses créations, mais je crois que ce modèle là est mon préférée. Je le porte ici avec un sac vintage shoppé par ma maman sur Emmaüs (elle sait exactement ce que j’aime!) et pas grand chose d’autre: Des escarpins noires, également shoppé sur un marché aux puces, et mes boucles d’oreilles Jimani, 100% éthique fabriqué au Kenya.

Et oui, je continue toujours et encore sur la route de la fair fashion, de la mode éthique et équitable, du made in France et du fait main: C’est une véritable révélation pour moi, et je peux vous dire que je n’ai qu’une hâte: Terminer ma thèse et y consacrer bien plus que quelques articles sur le blog. J’en dis pas plus car je suis non seulement quelqu’un qui se fait attendre, mais je suis aussi un brin superstitieux: Je préfère parler des  mes projets quand ils sont devenus concrets….

Sur ce, je vous laisse avec ces photos très « Once in Paris » et vous dis à très vite sur le blog: Promis, je ne me ferais pas attendre trop longtemps!

Photographe: Jude Foulard

Robe: Nejide

Boucles d’oreilles: Jimani

Escarpins: Vintage (Marché aux puces)

Sac: Vintage (Emmäus)

 

4 thoughts on “Le retour du fait sur mesure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *