Usurpatrice

Enfin, enfin de retour. Avec un look et un article un peu spécial, car il marque le troisième anniversaire de ce blog. Quand je regarde ce look, je réalise à quel point le blog m’a permis de prendre conscience de certaines choses: Je vois à la fois la femme, l’adulte que je le suis devenue et la petite fille rêveuse, qui s’imaginait « grande dame ». Je suis en ce moment à un tournant de ma vie ou je me reconnecte beaucoup avec cette fille, ou je me demande ou sont passé mes rêves. Je me demande si certains n’étaient justement pas seulement que des rêves d’enfants, s’ils ne mériteraient pas d’être dépoussiérés et pourquoi pas, réalisés.

En voyant cette tenue, et en réalisant à quel point je me sentais « moi » lors de shooting, j’ai compris que très souvent je ne me sens justement pas MOI. Comme si j’étais une usurpatrice, pas à ma place. J’ai longtemps cru que c’était due à un manque de confiance en moi, que je n’avais qu’à travailler ce point pour me sentir enfin moi même et à ma place. Mais ces deniers temps je me dis que peut être ce sentiment vient justement du fait que je ne suis pas là ou je devrais être, que je en fais pas ce que je devrais faire. Que oui, je suis une usurpatrice. A un moment donné, j’ai suis tombée dans le piège si séduisant de l’ambition. : J’ai quitté le foyer familial à 16 ans pour étudier à 2000km de chez moi, j’ai intégré une grande école, j’ai bossé pour organisation internationale, et hop j’ai enchainé par un doctorat dans une autre grande école…. Je n’ai pas remarqué que quelque chose me manquait. Intellectuellement, c’était hyper intéressant, mais la passion elle était ou dans tout ça? A vraie dire, je ne savais même pas que c’est ce qui me manquait. Il y avait juste cette petite partie vide en moi et je ne savais pas comment la remplir. Elle était là, pendant des années, et je me disais que c’est peut être normal.

Puis, j’ai lancé ce blog, il  y a trois ans. Ce n’est qu’un blog parmi tant d’autres, mais ca a mis en route tant de choses. J’ai gouté au plaisir de faire quelque chose par passion: C’est tellement génial !

Puis j’ai commencé l’aventure VEPSI. Et tout a changé.  J’ai l’impression que je retrouve des sensations quand j’étais petite et que je suivais des cours de couture, que je dessinais à long de journée des collections entières. Car oui, enfant, je rêvais de fabriquer mes propres vêtements et de les vendre. J’adorais la création, j’adorais le commerce, et je voulais faire quelque chose pour rendre le monde meilleur. VEPSI est mon rêve d’enfant.

Peut être il est temps de se comporter en tant qu’adulte – et donc de se reconnecter pour de bon avec ses rêves d’enfants ? Chaque fois, quand je le fais un peu, c’est tellement bon. Quand je m’occupe de VEPSI, la sensation d’être sur le bon chemin est tellement forte que c’en est presque boulversant.

Histoire à suivre?  Sans doute.

dsc_8580-copie

Robe: Armani

Chemise: Vintage

Escarpins: New Look

Sac: Coach

Boucles d’oreilles: Happiness Boutique

Photographe: Jude Foulard

dsc_8598-copie dsc_8615-copie dsc_8616-copie dsc_8624-copie dsc_8634-copie dsc_8647-copie dsc_8658-copie dsc_8676-copie dsc_8679-copie

5 thoughts on “Usurpatrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *