Afterwork à Paris: Pour le meilleur et pour le pire ?

Cela fait un moment que je voulais commencer à alimenter sérieusement ma catégorie « Paris in action », la catégorie dédiée aux bons plans et bonnes adresses au sein de notre capitale. Bref, l’article d’aujourd’hui se consacre aux Afterwork à Paris. Décrié par beaucoup comme super ringard et évènement à éviter, je suis pour ma part un vrai fan de ce concept. Pourquoi ? Je dois avouer que depuis que je travaille, je suis devenue cette personne bizarre et ringarde qui n’arrive pas à se coucher à 4h du mat’ en semaine, tout en étant opérationnelle le lendemain. J’ai également de plus en plus la flemme d’attendre d’abord le samedi, puis 01h du matin, pour aller dans une boite de nuit parisienne. Finalement, je n’ai pas besoin de me prouver ma coolitude en allant dans les lieux les plus hypes, chics (et chers) du moment..MAIS, j’aime bien aller danser de temps en temps… alors que faire ? Un Afterwork !

Concrètement, comment se passe un Afterwork à Paris?

Comme dit son nom « after work » signifie qu’on part direct du boulot dans un bar ou une boite ou on peut, en principe,  manger, boire des coups, et danser. La plus part de Afterwork ont lieu le jeudi et fonctionnent selon un simple principe: Pour 15 Euros on profite d’abord de 19h à 21h du « open bulles » (mousseux et sodas à volonté), ainsi que d’un « buffet » que je mets volontairement entre guillemets car la qualité diffère fortement d’un lieu à l’autre….nous y viendrons. Après 21h, c’est ambiance boite de nuit, et il n’est pas rare de voir à 22h des gens danser comme s’il était 3h du matin. La musique est quasiment toujours généraliste, on ne vient pas chercher l’originalité: C’est pas lors d’un afterwork que vous allez dénicher la musique d’un artiste inconnue.  Tout se termine vers 23h, minuit, et le lendemain on est frais et pimpant au bureau (sauf si on a vraiment abusé du open bar…). Personnellement, mon baptême Afterwork a eu lieu en Juin 2012, quelques mois après mon entrée dans la fameuse « vie active » et la fin des sièstes le midi.  Depuis, j’en ai testé plusieurs, plusieurs fois, ayant la chance d’avoir pas mal de potes qui sont également fan de ce concept. C’est d’ailleurs après une discussion sur nos meilleures soirées que cette liste des meilleurs et pires Afterwork a pu voire le jour.

Afterwork au Le Quai

Mes meilleures souvenirs d’Afterwork ? Toujours au Le Quai. Le Quai est une jolie péniche avec des grandes verrières et une terrasse juste en bas du Musée d’Orsay. Le cadre est vraiment super beau, on a souvent droit à des magnifiques couchers de soleil sur la seine, et le spectacle est encore plus beau une fois la nuit tombée. Niveau musique, cela dépend du DJ. 9 fois sur 10 c’est sympa, 1 fois sur 10 on tombe sur quelqu’un qui veut prouver qu’il sait mixer comme un pro et on s’ennuie. Parfois, ils organisent des BBQ, mais c’est rare. La plus part du temps, c’est classique: Salade de pâtes, pain, crudités, taboulés….oui, c’est un peu camping, mais ca passe. La grande question est toujours la même: Aura-t-il du brownie-trop-bon en dessert ou…rien ?  Sinon, j’apprécie qu’on a droit à des vraies coupes en verre et non des coupes jetables en plastique (voir la section: Afterworks à éviter)

Et qui y va? Au Le Quai, on se la joue plutôt BCBG – sans doute l’effet Rive Gauche. Beaucoup d’avocats, de consultants, des gens qui bossent dans les ministères autours…j’ai pu voir aussi deux trois hipsters qui trahissent leur religion en allant à un évènement non-hipster par défaut. En gros, personne n’est ultra chic, mais personne n’est trop casual non plus: Bien sur je n’ai trouvé qu’une photo avec des gens ultra casual, mais franchement j’ai rarement vu des mecs en T-shirts et baskets là bas. lequai

Le conseil: Les Afterwork au Le Quai ont lieu généralement d’Avril à Septembre…dès qu’il fait très beau, la péniche est prise d’assaut et ça vaut le coup de réserver sa table, sans parler du fait qu’il ne faut  pas attendre d’être dans la queue pour prendre sa place.

Afterwork au Salons du Louvre

75% de bonnes soirées pour 25% soirées « j’aurais-aussi-bien-pu-regarder-un-film-chez-moi », voici comment je peux résumer de mes Afterworks au Salons du Louvre. Il s’agit d’un lieu en sous sol, le style est très loft américain. C’est pas mal. Je n’ai jamais eu un souvenir exceptionnel du buffet: A certains soirées, il n’y avait pas d’assiettes, et le buffet était assez vide. Par contre, il n’y a jamais beaucoup d’attente pour remplir son verre de bulles, fort agréable (et un peu dangereux ^^).  De vrais verres, également appréciable! Les gens sont un peu moins chics mais toujours assez bien habillés. Niveau musique je ne sais pas comment ils choisissent leur DJ: Moi perso, j’ai vraiment l’impression qu’il y a deux DJ, dont un qui sait exactement jouer ce qu’il faut pour qu’à 21h, tout le monde danse comme à 4h du mat sur la piste…et l’autre, bah..no comment.salonsdulouvre

Afterwork au Aquarium

J’y étais qu’une seule fois, mais il figure déjà dans mon top 3. Pas pour la musique, qui n’était pas folichon, ni pour la nourriture. Mais cette vue! Siroter son verre à deux pas du Trocadéro autour d’une petite table en regardant la Tour Eiffel, c’est vraiment super – on se sent quelque peu privilégiée d’être là.  Pour ceux qui y vont l’hiver et se trouvent donc dans l’enceinte et le sous-sol, une belle surprise les attend: L’aquarium porte bien son nom, on boit un verre / danse face à un Aquarium géant!aquarium_afterwork_youtubecom

Afterwork au Regine

Le Régine, c’est un classique à Paris. D’ailleurs, ca se voit un peu: Il s’agit d’une boite de nuit qui fait presque « cliché », avec des espaces fauteils et sièges un peu partout le long des murs et la piste de danse au milieu. Ça brille, il y a des miroirs partout, un plafond assez bas…j’ai chaque fois un peu l’impression d’être dans un film des années 80/90. Alors que la gloire de Régine appartient au passé,  je pense pouvoir dire sans hésitation que les Afterworks du Régine sont une valeur sure: La musique est toujours sympa, la nourriture très bonne (pour un Afterwork): De bonnes pizzas, toujours du désert (pour moi c’est important haha) jamais beaucoup d’attente au bar…il fait presque trop sombre pour vous dire à quoi ressemblent les gens, tout ce que je peux vous dire c’est que je tombe chaque fois sur des consultantes de chez Deloitte et d’avocats des cabinets attenants. A vous de décider si c’est un point négatif ou positif ! ^^chez-regineplaneteparisfr

Les Afterworks à éviter

Le VIP Room: Je crois qu’ils n’organisent même plus d’Afterwork, mais voici me souvenirs: Des filles qui venaient clairement pas du boulot (ou alors il travaillaient au Bois de Boulogne…),  20 minutes d’attente pour remplir son verre,  plus de nourriture dès 19h30, enfin si: Par terre, on glisse dessus. Impossible de s’assoir quelque part, sauf si on a réservé une table.

Le Bizen: La nourriture était top, des brochettes de saumon et lors de mon « test », il y avait même des mojitos à volonté. Malheureusement, les points positifs s’arrêtent là: Beaucoup trop de monde pour le lieu, musique décevante, gens bizarres….

Le Queen: Bon, j’ai un peu mauvaise conscience de classer le Queens ici car c’est là que j’ai fait mon premier Afterwork et je sais qu’à l’époque, j’étais très fan en sortant: Aujourd’hui, avec le recul et l’expérience (lol), je sais que je n’aimerais plus, sans doute parce que tout fait très cheap? Pas mal de touristes aussi, des businessmen venu travailler pour quelques jours à Paris.

Le Icebaar: Ah lala, quel potentiel gâché !  Le meilleur buffet de tous les Afterworks, avec des glaces Haagen Daz  à volonté en dessert, vraiment top! Comme le Queens, il est située juste à côté des Champs Élysées, et pourtant: Vide. C’est le seul Afterwork que j’ai quitté au bout de 40 minutes. (Temps que j’ai mis pour boire 3 coupes de mousseux et amortir mes 15 euros au buffet^^).

Où acheter son entrée pour un Afterwork ?

Pour choisir son Afterwork, on va sur des sites tel que Paris Bouge, ou Planete Paris .Vous avez le choix: Soit vous imprimez un pass qui vous donne une réduction au moment de passer à l’entrée, soit vous achetez direct l’entrée. Je vous conseille la dernière option pour éviter de tomber sur un Le Quai qui est déjà full et éviter l’attente dans les queues.

PS: A lire absolument: Cet article très marrant sur les 10 commandements de l’Afterwork.  Et si vous n’etes pas à Paris, je vous conseille cet article pour trouver un Afterwork original en France.

10 thoughts on “Afterwork à Paris: Pour le meilleur et pour le pire ?

  1. Ton article donne presque envie de vite reprendre la semaine de travail, pour faire un Afterwork !

    En tout cas merci pour ce partage. J’ai aussi beaucoup aimé les afterwork @LeQuai. LA vue y est vraiment sublime. Je ne connais pas par contre ceux de l’Aquarium, mais ça a l’air top, et vraiment original !

    A bientôt,
    Florence

  2. Ah I wish I had read it before my last visit to Paris a couple of months ago! I think that the Aquarium is a must visit! You are so lucky to live in Paris! Afterwork concept for going out is great, I was always wondering how some places that I was seeing in Paris where full with people dancing at 8 pm! I’d love to mingle with the Parisians on a place like this!
    Thanks for sharing and have a great weekend!
    xx
    Stella
    http://www.stellaasteria.com

  3. Pingback: Blog mode: Basic et vêtements pour des looks chics et stylés cet automne et hiver | Once, in Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *